L’homosexualité sur les forums RPG : partie 1

Les bases

Méthodologie

Danny MahealaniCommençons par le commencement : ce dossier n’est pas écrit par un sociologue. Je n’ai pas fait d’études universitaires, la méthodologie correcte pour un vrai travail sur le sujet n’est donc probablement pas suivie ici même si j’ai fait de mon mieux. J’espère qu’un jour, quelqu’un se penchera plus avant sur la question – si ça n’est pas déjà fait – mais en attendant, j’ai tenté de rendre les articles aussi objectifs que possible.

S’il faut une preuve pour appuyer le paragraphe ci-dessus, le sondage que j’ai fait tourné à l’époque en est une. Il n’est pas complet, manque de questions pour recouper les informations et celles qu’il y a ne sont pas toujours formulées au mieux. On peut aussi se demander à quel point le titre a réfréné certains joueurs de participer tout en en incitant d’autres, qui se sentent davantage touchés par la problématique, à participer en plus grand nombre.

J’ai par ailleurs essayé de ne pas vous abreuver de chiffres tirés du sondage, autant pour ne pas vous faire rêver de pourcentages lorsque vous irez dormir qu’en raison des problèmes sus-mentionnés. L’échantillon de personnes y ayant répondu, sans être aussi représentatif que s’il y a en avait eu plus d’un millier, est toutefois assez vaste pour étayer le sujet. Toujours plus, du moins, que si vous aviez dû vous contenter de mon avis.

Voilà pour ce qui est de la méthodologie.

Les définitions

Quand bien même je ne parle pas de l’orientation sexuelle en général, le dossier aborde plusieurs d’entre elles. En écrivant les articles, j’ai tenu compte de trois concepts et outils principaux : le genre, le sexe anatomique et la grille d’orientation sexuelle de Klein. N’hésitez pas à faire un tour sur les liens pour savoir de quoi il retourne plus exactement. Ici, je ne ferai que schématiser tout ça pour qu’on ait les mêmes bases de réflexion.

Le genre se réfère aux différences socio-culturelles entre les hommes et les femmes, indistinctement du sexe anatomique.

Le sexe anatomique fait référence aux organes génitaux.

La grille d’orientation sexuelle de Klein tente de mesurer l’orientation sexuelle d’une personne. Elle se base sur l’idée d’un spectre d’orientations sexuelles et d’une fluidité au cours du temps au lieu d’un système de bicatégorisation fixe (hétérosexualité/homosexualité).

Je vais parler essentiellement de personnages LGB (lesbiens, gays, bisexuels) et moins des pansexuels. Le genre des personnages ayant tendance à correspondre à leur sexe biologique, les pansexuels se distinguent peu des bisexuels sur les forums. Le sondage n’ayant du reste pas abordé la question de la transidentité, je vais éviter les apartés sur le sujet (mais on peut globalement résumer par : “où sont les trans en jeu ?”).

L’hétérosexualité se réfère à l’attirance exclusive pour le sexe opposé.

La bisexualité se réfère à l’attirance pour les deux sexes.

L’homosexualité se réfère à l’attirance exclusive pour le même sexe.

La pansexualité se réfère à l’attirance pour d’autres individus, indifféremment de leur sexe biologique ou de leur genre.

La transidentité (ou le transsexualisme) est le fait, chez un individu, d’avoir une identité de genre ou identité sexuelle non conforme à son sexe anatomique (Wikipedia).

Ces définitions vont de paire avec d’autres qui sont souvent pensées comme comprises par tous, et ne le sont pas toujours tant que ça.

L’homophobie désigne les manifestations de mépris, rejet, et haine envers des personnes, des pratiques ou des représentations homosexuelles ou supposées l’être. L’homophobie englobe donc les préjugés et les discriminations (emploi, logement, services), et cela peut se manifester par de la peur, de la haine, de l’aversion, du harcèlement, de la violence ou encore de la désapprobation intellectuelle intolérante envers l’ensemble de la communauté LGBT. (Wikipedia)

L’hétérosexisme est le système de comportements, de représentations et de discriminations favorisant la sexualité et les relations hétérosexuelles. Il peut comprendre la présomption que chacun est hétérosexuel ou bien que l’attirance à l’égard de personnes de l’autre sexe est la seule norme et est donc supérieure. L’homophobie est l’un des versants de l’hétérosexisme. (Wikipedia)

L’hétéronormativité est la pensée qui considère l’hétérosexualité comme la norme. (Wiktionnaire)

Compte tenue de la problématique du dossier, je me vois aussi dans l’obligation de définir le mot “problème”, encore une fois par souci d’avoir une base commune pour tout le monde.

Problème : Difficulté mettant dans une situation pénible, contraignante, contrariante (Larousse)

Enfin, vous pourrez considérer pour la suite que, lorsque je parle de forum, je parle toujours des forums de jeu de rôle textuel (ou forums RPG).

Voilà pour les différentes définitions à retenir pour la suite. Je développerai certains concepts plus avant au fur et à mesure de la progression du dossier, mais nous sommes prêts à entamer la seconde partie : quelle visibilité pour l’homosexualité sur les forums RPG ?

Homosexualité sur les forums RPG : un problème ? (partie 2) 

Publicités

6 réflexions sur “L’homosexualité sur les forums RPG : partie 1

  1. L’analyse de tes résultats de ton forum me gênent:
    49% hétéro
    23% LGBT (homo/bi/pan)
    20% (indécis/nc)

    Soit globalement 1/3 LGBT et tu en conclus : « Il n’en reste pas moins que ça faisait beaucoup de personnages LGBT ».
    Mon problème c’est que pour moi, là tu es dans l’interprétation, statistiquement il y’a une majorité de personnages hétéros et c’est tout ce que tu peux tirer de tes résultats. Le reste c’est de l’interprétation.

    Désolé, d’être tatillon la dessus, mais ton étude est intéressante et est très bien écrite (comme toujours). C’est juste dommage que l’interprétation de tes résultats lui fasse perdre de sa pertinence.

    J'aime

    • Ouais c’est l’une des raisons pour lesquelles je n’ai pas validé ton commentaire tout de suite : j’étais en train de réécrire l’article pour corriger notamment ce genre de phrases mal tournées qui faussent l’article. Par contre j’ai beau recompter, je ne vois pas comment tu arrives à 23% de persos homo/bi/pansexuels. Ils sont 19 en comptant hommes et femmes sur 63 personnages au total, donc je tombe à un peu plus de 30%.
      Et ne t’en fais pas, je m’attendais de ta part et de la part d’un autre lecteur au moins une critique à ce sujet xD

      J'aime

  2. Je trouve ces articles intéressants parce qu’ils reflètent bien mon avis sur le sujet, et donnent plus généralement un bon aperçu de la situation. Je pense cependant que le problème des persos LGBT est souvent le même que celui des couples hétéros: la romance est souvent LE sujet joué sur les foras de RP, quand bien même ce n’est pas le but du forum. Le nombre de recherches de forum que je peux voir où la seule chose qui intéresse le joueur c’est « un lien romantique, le perso je m’adapte »! Le fait que les persos soient gays ou bis n’en fait (souvent) que des romances plus épiques, parce qu’il faut passer par toute la phase réalisation/acceptation/honte/coming-out etc. Ca donne des prétextes pour des retournements de situation, des disputes, des réconciliations, des séparations… bref, tout ce qui fait une «  » bonne «  » romance épique. Les couples hétéros sont généralement plus discrets car même s’ils connaissent des rebondissements, il n’y a aucun challenge à être hétéro, les divers rebondissements sont vu vu et revus dans les foras/livres/fanfics/films… Du coup il faut nécessairement accrocher aux personnages pour s’y intéresser.

    Je ne suis pas une grande fan des romances à tout prix en RP, donc de facto, les personnages LGBT qui tournent autour de ça (que ça soit caricaturé ou non, j’ai lu de très belles choses là dessus), me fatiguent. Sur mon forum, par exemple, on avait à la base seulement deux persos gays, très très actifs, qui ont connu une histoire hollywoodienne. Donc les autres joueurs ont naturellement voulu se greffer à cette histoire, mais ça impliquait de faire des personnages gays… Donc on a eu une création massive de gays qui gravitent dans ce cercle d’amoureux. C’est un peu l’effet boule de neige. Ceci dit, je pense que c’est un peu pareil pour tous les sujets: on a eu des vagues de kékés, de psychopathes, de riches hyper conservateurs (et celle là dure, dure…).

    Bref, quoiqu’il en soit j’apprécie les articles de ce blog, qui sont toujours rédigés de manière analytique et objective, cherchant des explications plausibles et avançant des idées sans affirmer péremptoirement. Je trouve qu’il y a un bon équilibre entre les constats et les pensées, au vu des moyens dont tu disposes. Bonne continuation 🙂

    J'aime

    • Merci pour ton commentaire ^^
      Pour l’aspect épique, je l’ai un peu plus développé en corrigeant l’article parce que c’est un point que je n’avais pas assez creusé. Effectivement ça joue un rôle, même si j’ai remarqué que pour certains joueurs ça n’entre pas en ligne de compte. L’homophobie par exemple n’est parfois jamais soulignée, comme si elle n’existait pas. Par facilité ou pour ne pas s’encombrer de quelque chose qui blesse au quotidien (dans le cas où le joueur n’est lui-même pas hétéro), ça je ne pourrais pas le dire.
      Ravi en tout cas d’avoir su t’intéresser à travers mes articles. J’espère que ça perdurera 😀

      J'aime

      • De ce que j’ai pu voir, l’homophobie est souvent soulignée, mais par des PNJ. Peu de joueurs font des personnages homophobes, même quand ils ont le profil pour l’être (et je parle pour moi-même, ayant déjà été dans cette situation j’avais trouvé une pirouette pour que mon personnage accepte l’homosexualité sans trop de problèmes). Mais j’ai vu plusieurs forums ou le règlement stipulait que « l’homophobie en jeu comme hors jeu est interdite », ce que je trouve assez surprenant. Déjà en jeu, parce que ça revient à vouloir interdire pas mal de personnages, pas mal de situation pour les persos LGBT en eux-mêmes. Ca nie complètement un aspect de la réalité, en fait, et pas mal de forums en empruntent tout de même beaucoup à la réalité. D’autre part, si on part de ce postulat il faudrait aussi interdire tout personnage macho, raciste, etc. Ensuite hors jeu, parce que si on peut interdire les propos homophobe, je ne vois pas bien comment interdire l’homophobie (même si je suppose que c’est souvent un abus de langage!).

        J'aime

      • J’en ai déjà vu joué et j’en ai déjà joué, mais comme toi, ça me semble aberrant de vouloir l’interdire en rp. Le jeu c’est le jeu et si je suis effectivement d’accord pour dire qu’il y a certaines limites à ne pas dépasser (quand ça prend trop de place ou que le rp sert de prétexte pour étaler ses opinions), la différence entre joueurs et personnages est hyper importante. En interdisant tel ou tel type de comportement en jeu, ça revient – pour moi – à brouiller cette barrière.
        Quant à ta dernière remarque, elle me fait un peu penser à ce que je voulais développer dans la partie 4 de l’article, donc j’y reviendrai plutôt dedans que par commentaire ^^

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s