Google Drive et le RP

Google Drive et le RP… Disons-le tout de suite : il n’y a pas une manière de rp sur Google Drive. J’expose ici celle que je pratique, et encore, j’expose celle que je pratique le plus.

Pour ceux qui ne le savent pas, Google Drive est un service gratuit de Google (surprise !) qui permet de créer et partager des documents en ligne, qu’il s’agisse de fichiers textes, de tableurs, etc. Vous pouvez aussi importer vos documents word ou .pdf, éventuellement en les convertissant au format Google Docs (pour Google Documents). Je me contenterai d’une capture d’écran pour vous donner l’idée générale, mais en cas de question si vous ne trouvez pas par vous-mêmes, j’y répondrai volontiers.

Exemple de rp

Voilà un fichier rp, avec en haut une mini chronologie.

Le jeu sur Google Drive est à la fois un mélange de rp chat (très court, avec de la narration tronquée) et d’organisation par saisons. Il a beaucoup évolué depuis nos débuts. A l’origine, il s’agissait juste de scènes plus ou moins sérieuses sans qu’elles fassent avancer une quelconque intrigue, mais nous sommes deux amoureux des scénarios tordus aux ramifications telles qu’on en oublie une partie : il n’était pas dit que ça continuerait comme ça. En changeant de support de jeu, nous avons donc remis à plat les deux univers sur lesquels nous jouions à l’époque. Pour l’anecdote, c’est d’ailleurs en voulant retrouver la chronologie des scènes jouées que la nécessité de rp ailleurs que sur Skype s’est imposée. Retrouver des évènements au milieu de six mois d’archives de conversation est au mieux difficile, plus réalistement miraculeux.

Maintenant, nous en sommes à deux gros univers, un troisième en construction et un autre plus mineur sur lequel nous devons nous pencher à nouveau. Chaque univers a son propre dossier avec son nom dessus, dossier évidemment partagé (les sous-dossiers et documents qu’il contient le sont automatiquement du coup). Chaque dossier contient un sous-dossier par saison. Le dernier né en a un pour le background aussi parce qu’il y aura beaucoup plus de fichiers que pour les autres, dans la mesure où on doit décrire l’Univers avec une majuscule, alors que les autres se passent sur Terre.

Exemple de dossier

Un dossier d’univers, ça donne à peu près ça.

Je reviendrai sur le système des saisons, mais il faut savoir tout de même que chaque dossier de saison contient un fichier avec toutes les fiches de personnages concernés. Les fiches font une page maximum, avatar compris. Avatars qui ne sont d’ailleurs pas remis dans les fichiers de jeu puisqu’on sait quelle tête ont les personnages (ce n’est pas comme si nous étions 30 à jouer non plus). Pour l’un des univers, on trouve aussi une chronologie des évènements par saison tout simplement parce qu’il se passe énormément de chose.

Vis-à-vis du jeu lui-même, nous passons par une phase préliminaire (parfois longue, mais amusante à jouer) où il faut construire les relations de personnage que le scénario à venir utilisera comme base. J’ignore si je suis très clair. Globalement : l’intrigue démarre au point A, mais on ne peut pas dire que nos dix personnages se rencontrent à ce moment-là. Il faut que certaines relations existent déjà. On pourrait partir sur un présupposé, mais d’une part, ça enlève une partie de l’amusement que l’on peut avoir, d’autre part, c’est très artificiel. La première saison contient donc une intrigue mineure qui permet d’enchainer sur les choses sérieuses ensuite.

Quelque part, il faut voir ça comme une série télé : sauf si elle est prévue pour quelques épisodes seulement, la saison 1 sert toujours à mettre en place ce qui viendra après et qui constitue l’affaire vraiment sérieuse. Évidemment, elle contient des indices sur la suite, ou à tout le moins des éléments qui pourront aisément être réutilisés pour permettre la continuité. Eh bien voilà, nous avons une première saison qui contient certes une intrigue, mais surtout prépare la saison 2.

Je conçois que ça puisse paraître rébarbatif de jouer alors qu’on connait la suite, mais il y a deux choses à prendre en compte : 1/ avoir une ligne directrice n’empêche pas la surprise, 2/ nous avons suffisamment d’idées pour penser à ce qui se fera après ce que nous avons déjà prévu. Nous sommes un peu les spectateurs de notre propre jeu : on veut voir la suite, donc plus nous en inventons, plus nous avons envie de savoir ce qui se passe après. C’est moins ce qu’on joue qui compte que ce sur quoi ça débouchera.

L’univers dans lequel le jeu prend place s’étoffe et s’améliore avec le temps. Les éléments de background sont complétés et modifiés au gré des ajouts et des corrections face aux incohérences que l’on décèle. Notre premier univers vraiment à nous partait d’une idée somme toute très classique : les Anges et les Démons se mettent dessus, les humains sont presque tous morts, et il faut survivre à l’Apocalypse en cours. Basique, vraiment, sauf qu’il me faudrait plusieurs pages pour décrire cet univers tel qu’il est après plusieurs mois de jeu.

Évidemment, tout ça, c’est aussi possible sur forum, mais pour du jeu privé, Google Drive est beaucoup plus pratique, plus intuitif, moins exposé et surtout ça ne demande aucun travail autre que créer l’univers et jouer. Il a l’avantage d’être simple à utiliser et lisible.

Pour ceux que ça amuse, je soulignerai aussi le fait que vous voyez ce qui est écrit sur le document en temps réel. Si l’autre écrit alors que vous avez ouvert le fichier, vous pouvez le voir faire. Il y aussi un petit chat pour discuter sur la droite du document, et vous pouvez voir qui est en ligne (comprendre par là : qui a le fichier ouvert actuellement chez lui).

Je crois avoir fait le tour de la question. Il est évident que vous pouvez vous y prendre autrement que nous, mais il me semble avoir compris que notre méthode intriguait. Si vous testez, je suis curieux de savoir comment vous vous y prenez.

Publicités

2 réflexions sur “Google Drive et le RP

  1. C’est super intéressant. Je savais que tu rpais sur Google mais je ne me doutais pas que c’était aussi sophistiqué que ça ! Ton petit exposé a vivement suscité mon intérêt même si, hélas, je ne pense pas pouvoir en profiter (je connais peu de monde capable de rp là-dessus, malheureusement). Un jour, peut-être…

    Sinon… COPITEUR d’univers ! *sort et court très très très très loin pour ne pas se faire canarder à vue*

    J'aime

    • Je proteste ! On voulait faire du post-apo avant de se dire que « ben tiens, et pourquoi pas jouer l’Apocalypse alors ? » et nous y voilà. Rien à voir avec toi :3 *referme la porte*

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s