Les personnages surdoués (ou Haut Potentiel)

Souvent sur les forums de jeu de rôle (ou jeu d’écriture, selon la définition de Wikipedia), les joueurs veulent créer des personnages surdoués. Notez qu’en soi, je n’ai rien contre, ce n’est pas un type de personnage aussi imbuvable que les Garu Stu. En revanche, force est de reconnaître qu’ils sont rarement bien interprétés. Le problème est double : en premier lieu, les joueurs veulent surtout booster leur ego (c’est le cas les 3/4 de temps), en deuxième lieu, la plupart s’imagine qu’un surdoué est un type à qui tout réussi.

J’ai remarqué que les meilleurs personnages surdoués sont généralement ceux qui ne sont pas annoncés comme tels, pour la simple et bonne raison que le joueur l’est lui-même et les joue selon sa propre logique. Une logique d’une personne douée d’une meilleure compréhension des choses que la moyenne. Car au final il ne s’agit que de ça.

D’abord, il y a des paliers dans la surdouance. Tout le monde n’est pas un génie, et même parmi eux, on a généralement un domaine de prédilection. Certes, ça aide souvent pour le reste, mais… ça pénalise aussi beaucoup.

Ça, c’est le retour de bâton qu’on voit le moins. Quand on comprend beaucoup plus vite que les autres, quand on se sent différent (et dans le cas présent qu’on l’est), quand il faut moins d’efforts que le commun des mortels pour appréhender telle ou telle chose, on se retrouve très vite mis au ban. Certains s’en sortent bien, sont assez sociables pour le surmonter, s’intègrent. Beaucoup le font au détriment d’eux-mêmes et d’autres encore n’y parviennent jamais. La plupart du temps sur les forums, on rencontre plutôt la première catégorie parce que l’aspect handicapant de la surdouance n’est pas interprété.

Autre détail généralement zappé ou mal joué : un surdoué, s’il n’est pas stimulé, s’ennuie. Les spécialistes du sujet estiment qu’un tiers d’entre eux sont en échec scolaire, qu’un autre tiers s’en sort moyennement et que seul le dernier s’en sort brillamment. Il faut aussi compter sur autre chose : on peut échouer de manière magistrale quelque part et réussir brillamment ailleurs, avoir des notes pitoyables à l’école et un instinct particulièrement affuté en affaires, par exemple.

Enfin… On peut être surdoué et ne pas savoir se servir de son intelligence. Être persuadé d’être idiot et fonctionner bien en-deçà de ses capacités, au point de vivre malheureux ou en tout cas de ne pas être épanoui dans sa vie, parce qu’il manquera « quelque chose ».

Je m’attarde plutôt sur les élèves surdoués sur les forums académiques, mais on trouve leurs équivalents ailleurs. Pour prendre l’exemple de quelques clichés, sur un vaisseau spatial, ce sera le personnage doué en tout (ou juste imbattable sur son terrain de jeu), tandis que sur un forum avec des combattants, ce sera le personnage tellement doué qu’il comprend tous les mouvements au combat tout de suite. Bref, il existe une large gamme de personnages de ce genre.

Au final, je regrette le manque de recherches sur le sujet de la part des joueurs qui veulent en interpréter. Souvent on croit savoir, on se nourrit des préjugés, et au final, en jeu, on tombe à côté de la plaque. Ça arrive à tout le monde, mais ça reste dommage quand il s’agit d’une caractéristique essentielle au personnage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s