La longueur des RP au fil du temps

Voilà huit ans, j’ai commencé les jeux de rôle par forum. A l’époque, sur ceux que je fréquentais et je pense sur la majorité des forums rpg, on ne s’embêtait pas à faire des messages dépassant un certain nombre de lignes. Ils en faisaient parfois une, parfois quatre, parfois n’atteignaient même pas les trois mots. On ne s’attardait guère sur l’orthographe non plus et je ne compte plus les innombrables « Il souria » que j’ai pu croiser. Et le vent a tourné.

Voilà qu’à une époque, de plus en plus de joueurs ont cherché à faire plus, à faire mieux, à faire plus consistant. Je me suis pris au jeu et j’ai tiré le forum sur lequel je jouais « vers le haut » ou ce qui était (et est encore aujourd’hui) considéré comme le must. Peu à peu, le minimum est passé à 3 lignes, puis face aux abus, trois lignes complètes. C’est alors passé à 5, puis à 8 et je me suis arrêté là. Beaucoup ont préféré continuer et aujourd’hui, ces mêmes joueurs estiment qu’en-deçà de 20 lignes, dix en étant vraiment complaisant, le message ne vaut rien.

L’éternel débat sur le meilleur type de rp entre les longs et les courts durera jusqu’à la fin je pense, mais j’aimerais revenir sur ma propre expérience.

J’ai commencé le rp (roleplay, le fait de jouer sur des jeux de rôle, en somme) à l’âge de 15 ans environ. L’exercice m’attirait parce que j’écrivais déjà à l’époque et je trouvais ça intéressant de pouvoir améliorer mes personnages par ce biais, de pouvoir apprendre à en maîtriser d’autres aussi. Je me suis donc lancé à l’aventure sur un forum qui s’appelait Ado City. Il s’agissait d’une ville dirigée par des adolescents séparés en quatre clans. Il me semble qu’il y avait les intellos, les artistes, les rebelles et les sportifs. Mon premier personnage fut une jeune fille du nom de Hayumi, rebelle, sachant manier le fouet (pour se battre, je tiens à le préciser). Objectivement, ça ne valait pas grand chose, mais je me suis énormément amusé.

Chose qui m’a perturbé au début, il ne fallait pas jouer les autres personnages, juste le sien. Quand on a l’habitude de manier plusieurs personnages à la fois, c’est un peu délicat à appréhender et je peinais à atteindre les deux lignes les premières fois, mais je me forçais à écrire plus que quelques mots.

J’ai ensuite filé sur Manga école, un forum d’une laideur sans nom, dont les fautes d’orthographe dispersées un peu partout m’arrachaient les yeux. Je n’ai jamais compris pourquoi exactement j’ai fini sur ce forum. Peut-être parce qu’il était vraiment très actif (plusieurs milliers de joueurs). Toujours est-il qu’en deux semaines, dont une où j’étais privé d’ordinateur, j’ai fini administrateur. Sur ce forum, j’ai vu des abominations et vécu de très bons moments. Parmi les choses les plus aberrantes, je me souviens de messages de jeu ne contenant, en tout et pour tout, qu’un simple smiley. Encore maintenant, je me demande l’intérêt de la chose.

Passé un certain temps de jeu et comme dit dans l’introduction, j’ai haussé le nombre de lignes minimum (enfin… j’ai imposé un minimum plus exactement) de trois lignes. Pour vous donner un exemple des trucs les plus absurdes que j’ai vu pour faire semblant de remplir le quota, imaginez un message écrit comme ça.

Shizuka se leva

et sourit à

son ami.

Évidemment, j’ai fini par imposer trois lignes complètes histoire qu’on arrête de se moquer du monde (d’autant que c’est illisible à force). Je me souviens qu’à l’époque, plusieurs d’entre nous cherchions à dépasser les 10 lignes. Nous avions fondé la BROUETTE (dont la signification exacte m’échappe maintenant) pour regrouper les joueurs du forum que ça intéressait. Ça n’avait aucune valeur d’obligation et on ne prétendait même pas faire mieux que les autres. L’idée était juste de pouvoir jouer avec d’autres personnes sur la même longueur d’onde. Ça a fait un scandale auprès de quelques joueurs, voire trolls, qui se sentaient déminués par ce regroupement.

Un peu plus tard, en voyant que le minimum de trois lignes était à peu près respecté, je l’ai monté à cinq lignes complètes. Ça a vaguement pesté, puis c’est passé. En revanche, c’est aussi à cette époque qu’on a commencé à voir fleurir des forums aux exigences démesurées. Certains demandaient un minimum d’une centaine de ligne. Pour vous donner un équivalent, ça vaut environ 2 400 mots. Plus ou moins quatre page word. L’un des joueurs du forum d’ailleurs nous a écrit quelques messages de 150 lignes. Je ne crois pas les avoir un jour lus entièrement.

Parallèlement aux messages de jeu, c’est la fiche de présentation qui a commencé à s’étoffer aussi. On exigeait de plus en plus de lignes pour le caractère, le physique et l’histoire du personnage. Comme les autres, j’avais monté le minimum de chaque partie assez haut. Avec les années, il est toutefois redescendu et avant de quitter le monde des forums de jeux de rôle il y a peu, on ne mettait même plus de minimum exigé sur le forum que je co-gérais. A la place, il fallait juste que ce soit complet et il est arrivé que « complet » signifie dix lignes seulement pour la biographie.

De mon côté, j’ai longuement cherché à augmenter la taille de mes messages. Ce n’était pas très naturel, mais je me forçais et à la longue j’y arrivais plutôt bien, à raison d’une page word à une page et demi par message. Comment donc ? Comme tout le monde : en détaillant les pensées du personnage, un peu sa vie, etc. J’ai fini par en avoir marre, d’autant que ça m’inspirait de moins en moins. Ces deux dernières années, ça n’a pas arrêté de baisser. Mon jeu redevenait dynamique. Je n’écrivais plus de bouts de fiction, mais des messages de jeu de rôle, réellement. Il n’y avait plus trois conversations en cours à des moments différents qui parfois se télescopaient, gros problème récurrent quand on cherche à écrire de longs messages.

Au final, j’ai arrêté les forums parce qu’écrire même dix lignes finissait par me lasser. J’ai recommencé à écrire des fictions à côté et je fais du jeu de rôle par écrit via les documents Google, où le format est à peu près celui des jeux de rôle sur tchat : quelques mots à quelques lignes. Un jour, il faudra que je songe à expliquer un peu plus en quoi ça consiste (Édit : c’est fait), ou tout du moins de quelle façon mon partenaire de jeu et moi nous nous y prenons.

Je conclurai sur mon avis à propos des longs messages rp (de roleplay, de jeu en somme). En ce qui me concerne, même si je ne nie pas que l’effort d’écriture est plus recherché, j’estime que c’est d’abord et avant tout se concentrer sur son propre personnage. Certes, si c’est bien fait, ça se lit facilement et ça n’est pas trop hors propos, mais ce n’est plus vraiment du jeu de rôle. Il ne s’agit plus de jouer à plusieurs, d’interagir dynamiquement, mais de jouer à côté de quelqu’un d’autre au lieu de jouer avec. Et trop souvent d’ailleurs, la forme prend le pas sur le fond et l’idée n’est plus de faire un rp, mais plutôt d’écrire un joli texte avec une courte ouverture pour l’autre. C’est ce qui à force m’a fait préféré les messages de taille moyenne, voire courts. Difficile de faire des discussions endiablées quand on écrit plus de vingt lignes (et déjà vingt, c’est beaucoup dans ce cadre-là). Difficile de terminer un sujet en une après-midi quand il faut ce temps-là juste pour écrire un message. Il faut croire que la nostalgie de mes premiers rp se faisait sentir. Cette époque où on écrivait n’importe quoi, où ça partait dans tous les sens, mais où en quelques semaines à peine notre personnage avait déjà vécu.

Article réécrit le 24/09/2012

Publicités

9 réflexions sur “La longueur des RP au fil du temps

  1. Coucou !
    Je ne pouvais pas quitter la page sans laisser un petit commentaire quand même, parce que cet article, concis, clair et bien écrit m’a fait sourire. Je partage la même expérience et je suis d’accord avec ce que tu dis au sujet de ce que devrait être un bon RP. Cette phrase résume bien le problème que je rencontre trop souvent à mon goût en RP « Il ne s’agit plus de jouer à plusieurs, d’interagir dynamiquement, mais de jouer à côté de quelqu’un d’autre au lieu de jouer avec. » Rare sont les joueurs qui jouent véritablement ensemble, « avec » l’autre.
    Bref, je m’étale pas plus, mais je vais garder un oeil sur ce blog et partager l’article avec mes membres 😉
    Bonne continuation !

    J'aime

    • Hello,

      Navré, j’ai été affreusement long à te répondre. Tu ne tiendrais pas le forum Nano Roleplay à tout hasard ?

      En tout cas, c’est toujours sympathique de croiser des joueurs adeptes des messages brefs et je trouve (avec satisfaction) que cette mentalité revient gentiment. Il y a plus de forums qu’avant qui insistent sur l’absence de nombre de lignes minimum et ça fait du bien.

      Merci pour ton commentaire !

      J'aime

  2. Je vais l’avouer : les longs messages RP, ça me fait complexer et ça me frustre. Pourquoi ? Parce que j’ai l’impression de devoir faire à peu près aussi bien, sinon mon message n’a aucune valeur. J’ai commencé par du RP par forum improvisé avant de passer au JDR par forum. Au début, je faisais souvent une ligne ou deux, avant de passer sur les vrais forums RP.

    Faire dix lignes, aujourd’hui, je fais assez facilement et assez rapidement. Même un peu plus… Je peux faire sans trop de problèmes environ 500 mots quand je suis vraiment inspiré. Au-delà, j’ai vraiment trop l’impression d’étirer le post de façon bancale et artificielle.

    C’est se concentrer sur la complexité et le développement du caractère de son personnage en oubliant qu’il n’est après tout qu’un acteur dans le jeu, au même titre que son partenaire. Or, notre personnage n’est qu’une petite personne dans un vaste monde (qui ne tourne pas autour de lui).

    J'aime

    • Et c’est aussi oublié qu’on démontre la complexité du personnage et qu’on le développe au fur et à mesure où on joue. Plus on le joue, plus il agit, plus on sait ce qu’il a dans le ventre et petit à petit on comprend vraiment qui il est. Ça prend juste plus de temps et d’une certaine manière, peut-être plus d’implications puisqu’il faut jouer nettement plus/plus souvent.

      J'aime

  3. Oui, le problème à mes yeux, c’est qu’on sacrifie la régularité et la spontanéité pour avoir un bon RP long et détaillé à mort). Le problème se rapproche de ton article sur le « bon rp » : on veut le truc tip top bien long et bien chiadé… Alors, c’est normal de soigner son style, je ne reprocherai à personne de le faire, et il est important de donner suffisamment de matière pour que le partenaire puisse travailler, mais quand ça se fait au dépens de la régularité, c’est problématique pour moi.

    J'aime

  4. Je me permets de poster un commentaire, ici et maintenant, même si je sais bien que l’article a déjà quelques années, que je l’ai déjà lu il y a quelques temps et que je viens de le relire, parce-que j’aime toujours autant et que c’est toujours aussi vrai.
    Bref, je commence un peu à désespérer. Connaîtrais-tu, par le plus grand des hasards, un forum de JDR, qui justement n’impose pas un minimum de lignes ? Où les fiches de liens ne sont pas la règle ? Où de vrais MJ sont présents et actifs pour animer le jeu ? Où les joueurs ne sont pas obsédés par leur branlette proustienne pour JOUER avec spontanéité et surtout de l’improvisation (qui vivra verra bordel !) ? Et accessoirement où la moyenne d’âge dépasse les 20 piges, histoire que je ne passe pas pour la vieille conne rabat-joie de service ? J’égraine la toile comme une grenouille de bénitier son chapelet à la recherche de THE forum … je vais finir desséchée …
    Re-bref, merci pour ton blog, je prends un coup de vieux à chaque article ou presque, mais j’adore 😉 Je me sens moins seule et je me dis que les vrais joueurs ont juste fini par déserter les forums face à la connerie narcissique de gamins qui se pensent so intelligents …
    Alexi.
    PS : sérieux, 150 lignes ?! :-O consternant …

    J'aime

    • Hello !
      Ma foi, content de voir que l’article te plaît au point de le relire de temps en temps. J’ai remarqué une légère recrudescence des forums sans minimum de lignes, donc tout espoir n’est pas perdu. Par contre, je serai bien en peine de te conseiller un forum qui correspond à tout ça. Il y en a eu un à une époque devenu inactif depuis. Et actuellement, je ne joue que sur un où ça s’en approche assez, mais qui ne répond pas à tous tes critères. Tu vas probablement devoir faire une ou deux concessions pour trouver quelque chose de bien.
      (Je suis tout de même un peu moins dur que toi sur les jeunes joueurs, mais ça dépend possiblement du type de forums où on va.)
      Bonne chance dans ta quête !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s